Communisme financier et fonction des banques centrales

Quelques remarques à l’issue de la séance historique outre-Atlantique où le Dow Jones a pris 5.28 %

Deux univers sont plus que jamais inconnaissables l’un à l’autre : celui de la finance et de l’économie réelle. Continuer la lecture de « Communisme financier et fonction des banques centrales »

Réforme du collège et révolution technologique

Ce texte a été écrit au moment de la réforme du collège en 2015. Il reste malgré tout brûlant d’actualité, au moment où l’école parvient de plus en plus difficilement à faire respecter les valeurs républicaines. Si les jeunes sont perdus, c’est aussi parce que l’école du XXIe siècle ne parvient plus à les insérer dans le tissu économique. Plusieurs pistes de réflexion sont avancées pour comprendre ce phénomène.

Il existe bien des raisons de contester la réforme du collège pensée par l’actuelle majorité socialiste et par l’armée de technocrates qui sévissent dans le Ministère de l’Éducation Nationale. On pourrait, par exemple, critiquer la quasi-disparition de l’enseignement des langues de l’antiquité qui sont pourtant le fondement même de notre culture. Continuer la lecture de « Réforme du collège et révolution technologique »

Crise économique, l’hétérodoxie manque cruellement

Jerome Powell, président de la Fed.

Lorsqu’une crise systémique se déclenche, les États-Unis ne s’encombrent guère de considérations idéologiques afin de ne pas répéter les erreurs du passé. En 2008, lors de l’effondrement des subprimes, la Fed avait fait fonctionner la planche à billet et des nationalisations pures et simples avaient été décidées. Freddy Mac et Fanny Mae, les deux mastodontes du crédit hypothécaire étaient passés dans le giron de l’état sans soulever de controverse majeure.

De la même manière, Jerome Powell, le président de la Fed, a repris la politique de son prédécesseur Ben Bernanke pendant la crise des subprimes, mais à une échelle beaucoup plus importante. Continuer la lecture de « Crise économique, l’hétérodoxie manque cruellement »

Zone euro : l’austérité à vie ou la sortie

La tragédie a ceci de particulier qu’une fois un choix premier effectué, il n’y a plus d’échappatoire à un destin tragique, quelles que soient les décisions prises par la suite. Il en est de même pour l’euro. Demeurer fidèle à la monnaie unique ou en sortir, les conséquences de l’un comme de l’autre semblent désastreuses. Car l’euro est né de la décision calamiteuse de peuples qui ont été dupés par les paroles fallacieuses de leurs dirigeants, convertis aux préceptes de l’école de Chicago. La prospérité, l’Europe sociale, l’harmonie entre les peuples, tout ceci n’est resté qu’à l’état d’intentions. Ce qui importait était le renforcement de la toute-puissance du capital et de la finance. Mais alors que la crise économique est d’ores et déjà d’une virulence extrême, que peut-on attendre de l’UE, prise au piège des dogmes monétaires allemands ?
Continuer la lecture de « Zone euro : l’austérité à vie ou la sortie »

3.28 millions de chômeurs en plus aux Etats-Unis en une semaine, record historique !

Le précédent record avait été établi en octobre 1982, avec 695.000 chômeurs supplémentaires. Le chiffre du jour, 3.28 millions, donne une idée de la violence du choc économique actuel.