Biden, ce démocrate très peu libéral…

Ce sera donc Joe Biden… Le vieux guerrier de l’establishment va avoir la lourde tâche de succéder à Donald Trump qui, pendant les quatre années de son mandat, a planté un glaive entre l’Amérique conservatrice et l’Amérique progressiste. Il s’est donc posé dès le début en tant que rassembleur, ce qui était assez logique, mais qui sera loin d’être suffisant.

En 2012, Hollande avait dû sa victoire à l’anti-sarkozysme primaire qui prévalait au sein de la société française.  Le même type de phénomène est très certainement à l’œuvre pour Biden aujourd’hui, porté par de nombreux Américains heureux de voir le cauchemar Trump s’achever enfin. Continuer la lecture de « Biden, ce démocrate très peu libéral… »

Élection US : le point dans les « swing states »

Le point sur l’élection présidentielle américaine avec un sondage qui concerne les états clés, ou swing states (susceptibles de basculer dans l’autre camp) : Biden semble très bien parti, d’autant que le pays est plus clivé que jamais, les électeurs potentiels de Trump ne se cachant plus pour afficher leur soutien à l’actuel hôte de la maison blanche.

Le bilan de Donald Trump débattu

Débat intéressant animé par Frédéric Taddeï qui reçoit Jean-Luc Hees, Nicolas Goetzmann, Didier Combeau et Edouard Husson. La publication de ce document ne signifie pas que nous défendons toutes les thèses soutenues par les intervenants.

Source : RT

 

 

Élection du 3 novembre : La tragédie américaine

Le monde entier a les yeux braqués sur l’Amérique qui s’apprête à renouveler le collège électoral des grands électeurs, collège qui aura ensuite la tâche de choisir entre le candidat démocrate Joe Biden et le président républicain sortant Donald Trump. Quels sont les enjeux de ce scrutin et doit-on considérer que l’élection de Biden serait une bonne nouvelle du point de vue international ? Continuer la lecture de « Élection du 3 novembre : La tragédie américaine »

Crise économique, l’hétérodoxie manque cruellement

Jerome Powell, président de la Fed.

Lorsqu’une crise systémique se déclenche, les États-Unis ne s’encombrent guère de considérations idéologiques afin de ne pas répéter les erreurs du passé. En 2008, lors de l’effondrement des subprimes, la Fed avait fait fonctionner la planche à billet et des nationalisations pures et simples avaient été décidées. Freddy Mac et Fanny Mae, les deux mastodontes du crédit hypothécaire étaient passés dans le giron de l’état sans soulever de controverse majeure.

De la même manière, Jerome Powell, le président de la Fed, a repris la politique de son prédécesseur Ben Bernanke pendant la crise des subprimes, mais à une échelle beaucoup plus importante. Continuer la lecture de « Crise économique, l’hétérodoxie manque cruellement »

Un cataclysme économique majeur : chronique d’un effondrement en cours

Dans le contexte actuel, il est difficile pour la plupart d’entre nous de voir à long terme. C’est néanmoins ce qui devrait être notre préoccupation première car le coronavirus est en train de mettre à terre l’économie mondiale. Avec des conséquences sans doute tragiques.

Tous les soirs, après que l’on a applaudi les soignants qui se battent sans moyens contre l’épidémie, les yeux sont souvent rivés sur l’écran de télévision pour être témoin de l’ampleur de la catastrophe sanitaire. Dans le flot continu d’informations, quelques-unes concernent l’économie et les prédictions, y compris sur les grandes chaînes généralistes, ne sont pas optimistes. Mais beaucoup, trop accaparés par la crise du covid-19 ne se rendent pas compte qu’une crise économique d’une violence inouïe commence à prendre forme.

Preuve que l’heure est grave, Macron a annoncé la suspension de la plupart des réformes emblématiques de son quinquennat : suspension du processus de privatisation d’ADP, report de la réforme de l’assurance chômage, report de la réforme des retraites. Cette dernière réforme a d’ailleurs de bonnes chances d’être totalement abandonnée en raison de prévisions économiques particulièrement angoissantes. Les grandes institutions bancaires américaines ont en effet prévu une récession de 6% au premier trimestre aux USA, qui pourrait être suivie d’une baisse du PIB de 24% à 30% au second trimestre ! Continuer la lecture de « Un cataclysme économique majeur : chronique d’un effondrement en cours »

3.28 millions de chômeurs en plus aux Etats-Unis en une semaine, record historique !

Le précédent record avait été établi en octobre 1982, avec 695.000 chômeurs supplémentaires. Le chiffre du jour, 3.28 millions, donne une idée de la violence du choc économique actuel.