Pour éviter un remake de 1929, Trump se convertit au socialisme !

Si les Etats-Unis semblent avoir pris la mesure de la catastrophe qui est en cours et sont sur le point de conclure un accord bipartisan de près de 2.000 milliards qui a fait bondir les marchés, la vieille Europe est encore en retard d’une guerre. En plus de la catastrophe sanitaire, les atermoiements des dirigeants européens risquent de provoquer une dépression historique.

Quand les Etats-Unis font face à l’adversité, ils ne s’encombrent guère de considérations idéologiques ! On se rappelle que lors de la crise des subprimes, le gouvernement n’avait pas hésité à nationaliser les deux géants du crédit hypothécaire, Freddie Mac et Fannie Mae. Avec près de trois krachs depuis le début de la crise du coronavirus, l’heure n’est donc plus aux considérations idéologiques. Il faut agir vite et soutenir coûte que coûte l’économie, l’administration Trump l’a bien compris. Il y aura donc de l’argent à ne plus savoir qu’en faire pour les banques, ce qui est une constante depuis 2008. Continuer la lecture de « Pour éviter un remake de 1929, Trump se convertit au socialisme ! »